Bottes d’équitation en cuir : 3 étapes + 1 avertissement pour les conserver comme neuves

La princesse Charlotte a toujours des bottes au top - crédit photo : https://www.flickr.com/photos/51528537@N08/

Une paire de bottes d’équitation en cuir, qu’elle soit ou non sur mesure, est toujours un investissement. Il est souhaitable qu’elle dure le plus longtemps possible. De plus, la botte est un élément caractéristique de la panoplie du cavalier, et monter à cheval avec de belles bottes brillantes est une fierté.

C’est vrai qu’à l’écurie, après avoir mis pied à terre, le cavalier a une todo list longue comme le bras : passer un coup de brosse sur son poney chéri, le sécher, lui donner des carottes, nettoyer et ranger la selle, ranger tout son matériel, etc. Difficile de trouver le courage de s’occuper en plus de ses bottes d’équitation.

Le problème, c’est que sans entretien, le cuir des bottes se détériore, fait des plis, voire devient cassant. Les bottes deviendront moins confortables, il sera peut-être moins agréable de monter avec. Elles seront aussi moins élégantes.

Un peu triste, non ? Surtout après avoir économisé puis cherché longtemps pour trouver LES bottes.

Pour éviter ces problèmes et assurer aux bottes de cuir une belle longévité, pas de secret : il faut les entretenir régulièrement, et adopter quelques bons gestes pour les préserver.

Tout d’abord, il faut garder à l’esprit que les conseils d’entretien du fabriquant priment sur tous les autres. Chaque marque utilise ses propres matériaux et procédés de fabrication, et le fabriquant sait mieux que quiconque comment son propre produit vieillit ou reste préserver.

1 – Précautions pendant l’usage

Pour éviter de sauter d’une flaque à l’autre, investir dans des surchaussures qui protégeront les semelles. Solution alternative : utiliser des bottes de pluie à l’écurie, que l’on troquera contre les bottes d’équitation au moment de monter à cheval.

Bottes de pluie pour cavalier de cheval pie. Vu sur joliesbottesdepluie.fr

Bottes de pluie pour cavalier de cheval pie. Vu sur joliesbottesdepluie.fr

Si les bottes ont pris l’eau malgré tout, ne surtout pas les faire sécher près d’une source de chaleur. Absorber l’excédent d’eau avec une éponge ou un chiffron, puis laisser les bottes sécher lentement.

Le frottement des éperons abîment le talon de la botte. Utiliser des protections en gomme ou en caoutchouc par dessus les éperons pour protéger le cuir. Fashion victimes, sachez qu’il existe des protections d’éperons décoratives – une bonne manière de rajouter une touche de couleur ou de strass à votre tenue.

2 – L’entretien après l’usage

Vérifier les instructions du fabriquant, et les suivre en priorité à toute autre recommandation.

Après chaque séance, nettoyer les bottes pour les débarrasser de résidus de sable, de boue ou de crottin. Utiliser une petite serviette, légèrement humidifiée si nécessaire. Bien sécher la botte.

Ne surtout pas utiliser les produits d’entretien des cuirs de selle. Ces produits sont trop agressifs et fragilisent le cuir de la botte. Les conseils d’entretien des cuirs de selle ne s’appliquent pas aux bottes. Les bottes d’équitation ne sont pas fabriquées dans des cuirs du même type que ceux des selles et n’apprécient généralement pas les produits gras (comme le savon glycériné par exemple). Donc, privilégier des produits spéciaux pour chaussures de cuir.

Le kit du pro, vu chez jacquesdemeter.fr

Le kit du pro, vu chez jacquesdemeter.fr

Attention à ne pas trop tartiner de crème, baume ou cirage, au risque d’étouffer les cuirs en bouchant ses pores (oui, comme quand on s’étale une épaisse couche de fond de teint).

3 – Le rangement

Ne pas ranger les chaussures immédiatement après les avoir retirées : les laisser s’aérer après usage. Par exemple, après avoir mis pied à terre, retirer et essuyer les bottes, puis utiliser des bottes de pluie pour vaquer à d’autres tâches avant de revenir ranger les bottes d’équitation.

Adopter ce geste qui permet de limiter les plis qui apparaissent à l’usage et préserver la forme de la botte : bourrer le pied de la botte de papier journal pour préserver sa forme ou utiliser des embauchoirs (de préférence en bois pour absorber la sueur).

Les embauchoirs sur mesure d'Aleleder. Le top du top.

Les embauchoirs sur mesure d’Aleleder. Le top du top.

Réserver un sac au rangement des bottes. L’idéal étant un sac doté de poches supplémentaires pour les produits et chiffons d’entretien des bottes ainsi que d’éventuels éperons.

Avertissement : ce qui détermine l’espérance de vie des bottes

L’espérance de vie d’une paire de bottes en cuir est largement déterminée par la qualité du cuir et de la fabrication. Donc, par son prix.

J’enfonce un peu des portes ouvertes, mais ça vaut le coup d’être rappelé : les bottes de cuir bas de gamme sont vouées à vieillir rapidement, et ce quel que soit le soin qui leur est apporté. Pour être une dressage queen, il faut terroriser son banquier.

Pour finir

Vous savez désormais comment préserver le plus longtemps possible le confort et l’élégance de ses bottes, et de rester au top sur le carré de dressage. Ces quelques recommandations vous donneront certes un peu de travail en plus, mais avec une bonne organisation, les habitudes d’entretien sont vites prises.

Partager cet article →Share on Google+Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

1 commentaire

  1. Pingback : Peut-on être cavalier et écolo/éthique ? 9 pistes pour consommer mieux - Ekitado

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *