Interview d’Alexandra Martel, créatrice de Horsealot.com

J’ai découvert Horsealot.com avec enthousiasme il y a quelques semaines. D’abord parce qu’en grande friande de digital, j’aime explorer de nouveaux services. Et bien entendu, parce qu’en bonne passionnée du cheval, presque tout ce qui le concerne m’intéresse ! J’ai sauté sur l’occasion pour interviewer sa créatrice, Alexandra Martel. Découvrez une entrepreneuse du web équestre, et rejoignez Ekitado sur Horsealot !

Alexandra Martel, créatrice de Horsealot.com

Alexandra Martel, créatrice de Horsealot.com

Bonjour Alexandra ! Qui es-tu ? Peux-tu te présenter auprès des lecteurs d’Ekitado ?

Bonjour à tous ! J’ai 19 ans, je suis étudiante à Paris et passionnée par l’entrepreneuriat, en particulier dans le digital, mais aussi évidemment par le cheval comme tous les lecteurs d’Ekitado… !

Peux-tu nous parler de ton parcours de cavalière ?

J’ai d’abord débuté la compétition de saut d’obstacles à poney durant deux ans, puis à cheval vers 12 ans. J’ai été 3e des championnats de France amateur junior en 2009, puis j’ai monté les championnats des AS Cadet avec Orchestre de Moyon, des CSI junior et 1* et mon premier GP 140 à 16 ans avec Ursula de Buisson. Je monte maintenant de nouveaux chevaux dont la plupart sont jeunes, mis à part Csarya, une vraie princesse que j’ai montée à la Baule ou encore à Dinard cette année et qui j’espère pourra me faire passer un nouveau cap. Comme toutes les filles, je suis plutôt du genre à chouchouter mes chevaux comme des peluches !

Je n’avais jamais entendu parler d’un réseau social spécialisé dans l’équitation jusqu’à Horsealot. Comment est née cette idée ?

Le constat de base était bilatéral. D’un côté j’observais que les amateurs ne disposaient sur internet d’aucun support digitalement moderne, ludique et efficace pour partager leur passion, obtenir des informations, rencontrer des passionnés qui leur ressemblent, ou encore gérer leur cheval. Et de l’autre côté, j’observais que les professionnels avaient besoin d’un support de communication digital efficace, pour se faire connaître, faire connaître leurs produits, leurs chevaux et leurs services à une audience très ciblée et motivée.

L’idée de fonder un réseau social et commercial a donc peu à peu germé, puis elle a donné lieu à la formation d’une équipe, au développement du projet et enfin à la période de tests dans laquelle nous sommes actuellement.

Aston, la mascotte de Horsealot, est votre guide sur le réseau social

Aston, la mascotte de Horsealot, est votre guide sur le réseau social

A qui s’adresse Horsealot ? Pourquoi l’utiliser ?

Horsealot s’adresse aussi bien aux amateurs qu’aux professionnels du cheval, de toutes disciplines et de toutes nationalités confondues.

En tant qu’amateur, utiliser Horsealot vous permettra de suivre les pages d’athlètes que vous admirez, de suivre les fiches de chevaux connus ou simplement de ceux qui vous intéressent, de rencontrer des individus qui vous ressemblent, de partager vos expériences à cheval (photos, vidéos, messages…), de gérer la vie de votre cheval en lui créant sa fiche, de demander des conseils ou des avis, ou encore d’être en contact avec des professionnels du cheval de secteurs très variés qui présentent leur activité sur Horsealot. L’aspect plus ‘privé’ d’Horsealot comparé à des réseaux généralistes sur lesquels vous êtes amis avec beaucoup de personnes sans lien avec le cheval est aussi apprécié par nos membres.

Du côté des professionnels, le fait d’être en relation directe avec des individus très motivés et ciblés dans le milieu du cheval est un atout principal : les informations divulguées ne sont pas noyées dans une masse d’informations très différentes comme sur les réseaux généralistes. Vous créez une page gratuitement et publiez vos messages en un clic ! Pas besoin de mises à jour fastidieuses de votre site internet pour les news de tous les jours. Les entreprises faisant leur promotion sur Horsealot sont très variées : fabricants, marchands, transport, événements…De plus, pour le commerce de chevaux, la fiche cheval permet de centraliser toutes les informations concernant un cheval à vendre : videos youtube, photos, origines, résultats… tout y est et vous permet de renvoyer le potentiel acheteur directement vers la fiche Horsealot du cheval pour qu’il y retrouve tout.

Bien d’autres utilisations plus spécifiques sont possibles : par exemple, grâce à la fiche cheval, les syndicats de propriétaires (dont la communication est parfois difficile) peuvent être tous tenus au courant de l’évolution de leur cheval (photos, vidéos, messages…) et contribuer à l’alimentation de sa fiche, de façon complètement privée ou publique.

Horsealot, le site qui a vous trotter dans la tête :)

Horsealot, le site qui a vous trotter dans la tête 🙂

J’adore la possibilité d’enregistrer les séances avec ma jument et d’échanger avec d’autres cavaliers. Est-ce qu’on peut espérer des fonctionnalités telles que la synchronisation avec des cardiofréquence-mètre équins et humains (ou autres équipements), à terme ?

Entre bien d’autres choses, des fonctionnalités de gestion de son cheval et de sa vie équestre vont être largement développées sur Horsealot sur les mois et l’année à venir ! Nous avons un plan de développement mais restons toujours ouverts à tout, les tests et les retours nous guidant pour déterminer ce dont les utilisateurs ont réellement envie et surtout besoin.

D’une manière générale, comment va évoluer Horsealot ?

Horsealot va énormément évoluer sur l’année à venir, aussi bien techniquement qu’en terme d’ampleur du projet.

Le site est encore en version Bêta, nous l’avons testé toute cette année et récolté un maximum de retours d’utilisateurs. Nous préparons beaucoup d’evolutifs techniques de la plateforme notamment pour en faciliter l’utilisation ou encore pour développer la fiche cheval qui est l’attraction principale du site (L’aspect de gestion du cheval etc…).

Pour ce qui est de l’évolution plus globale du projet, durant cette année de tests nous n’avons pas lancé notre plan de communication : l’année prochaine le site sera fin prêt pour lancer la communication, faire parler du site et ramener un maximum de passionnés du cheval dessus !  Alors restez connectés et soyez patients, vous ne serez pas déçus de participer aux débuts du projet Horsealot 😉

Un grand merci à Alexandra pour avoir répondu à mes questions. Retrouvez Ekitado sur Horsealot, et si vous voulez être mon ami, je suis Naja 🙂 

Partager cet article →Share on Google+Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

11 commentaires

  1. J’ai fraîchement débarqué sur Horsealot moi aussi, et j’ai hâte d’en découvrir plus sur ses possibilités ! 🙂

    Et te voilà avec une abonnée supplémentaire sur la page de ton blog 😛 .

  2. J’avais été voir vite fait après avoir reçu le mail de cette dame, mais je ne me suis pas inscrite car je suis sur deja trop de réseaux sociaux haha 😀 Un jour peut-être ! 🙂

    • Bah alors, où sont passées ta curiosité et ta soif de découvertes :p :p :p

    • C’est surtout que je passe déjà mes journées au boulot devant un pc + le soir pour mon 2eme boulot et mon blog, et encore un peu pour le surf de loisir, donc bon, j’essaie de me limiter…. un tit peu du moins ^^

  3. Très intéressante cette interview ! Je ne pensais pas la créatrice aussi jeune mais elle a eu une très bonne idée et c’est super de s’être lancé dans l’aventure.

    On voit que le site doit encore s’améliorer, il manque encore d’ergonomie à mon goût, mais il est déjà pas mal et promet donc de devenir de plus en plus intéressant et pratique avec le temps !

  4. etienne

    Bonjour, je suis en étude de communication et dans ce cadre je suis travail en ce moment sur un dossier sur les jeunes entrepreneurs. Dans cette optique j’aimerais beaucoup discuter avec Alexandra Martel. Cependant je n’ai trouvé aucun moyen de la joindre hormis son fb sur lequel elle ne répond pas. Est vous toujours en contact avec elle si oui pouvez m’aider.
    Merci d’avance
    etienne Richet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *