Le Samantha Pro d’Equi-thème, enfin un tapis qui reste sec

Dans cet article, je vous décris ma quête du graal : celle du beau tapis à prix gentil qui reste sec en toutes circonstances (ou presque). Voilà maintenant plusieurs semaines que j’ai découvert le tapis de mes rêves, il est temps que je vous livre ce test.

Le problème

Amatrice du sobre et du fonctionnel, je montais ma jument avec un chabraque simple en coton. Ce n’est pas cher et ça fait l’affaire. Du moins, ça a fait l’affaire, pendant un moment.

Mon tapis de selle en coton absorbe la transpiration de mon cheval et la garde. Deux jours après, quand je reviens monter ma Tartine, le tapis est toujours humide. Le problème est devenu flagrant au début de l’hiver, alors que le poil de la belle épaissit à vue d’œil et que la transpiration se fait plus abondante. Prudente, j’ai préféré prendre mon temps pour effectuer une vraie recherche, quitte à monter sans tapis pendant quelques temps.

Les critères de sélection

Une quête sérieuse démarre par la définition de ce qu’on le recherche. Voilà ma lettre au père Noël (c’est à peu près de circonstance) du tapis parfait :

  • Il a les finitions d’un bon tapis : découpe de garrot, lanières de passage de sangle et pattes d’attaches près du garrot
  • Il reste sec ou ou sèche vite après le travail
  • Il n’est pas trop épais, pour ne pas risquer de modifier voire de ruiner le fitting de ma selle
  • Je n’ai pas besoin de m’endetter sur trois générations pour l’acheter (car je ne suis pas sûre d’avoir des enfants)
  • Il est élégant, j’ai un choix de couleurs sympas

Les premières solutions envisagées

J’ai commencé par écumer les forums de randonnée et d’endurance, en me disant que s’il y avait des cavaliers au fait des tapis techniques, c’était bien ceux-là. Seulement, les tapis qui revenaient toujours correspondaient à trop peu de critères :

  • HAF & Toklat : la plupart des modèles possèdent les finitions que je recherche, on en trouve pour tous les goûts et toutes les couleurs, et ces tapis sont faits pour rester secs. Ils ne sont pas donnés mais des versions circulent d’occasions, et au pire, même neuf, la qualité en fait un bon investissement. Mais même les modèles simples sont réputées très épaisses.
  • Le Mouton : le mouton a une énorme qualité qui le rend très appréciable en endurance : il absorbe jusqu’à 40% de son poids en eau. bien qu’on le trouve rarement en rose ou en turquoise, c’est le summum de l’élégance. Son épaisseur n’est pas un gros problème, puisqu’il se « fait » au dos du cheval. En revanche, c’est une matière vraiment chère et pas facile d’entretien.

Choix et test du tapis « Samantha Pro »

Chabraque Equi-Thème Samantha pro

Chabraque Equi-Thème Samantha pro

Après avoir éliminé les tapis techniques d’endurance, je suis revenue vers les chabraques classiques : si mon tapis en coton absorbe l’eau, il suffit peut-être que j’en choisisse un qui soit fabriqué dans un matériau synthétique et solide. Au hasard, le polyester : ce tissu synthétique a plein de qualités, notamment celle de ne pas retenir l’eau. La structure « Dry Sec » de HAF est d’ailleurs composée de polyester.

Après une demi-journée passée sur Padd.fr, je me suis décidée pour le Samantha Pro, que j’avais eu l’occasion de toucher et d’apprécier aux Jeux Équestres Mondiaux.

Description

Un dégarrotage marqué, un tissu original, élégant, et résistant (600 deniers), de jolies finitions, des lanières, 100% polyester, une doublure en nid d’abeille.  La description précise que le modèle est « idéal pour un travail intensif ». Le tout pour 31€, il serait parfait si on avait davantage de choix de coloris – il n’y en a que deux à l’heure actuelle : brun et bleu pétrole.

Tartine et son tapis "Samantha Pro"

La plus belle avec son Samantha Pro

Après le travail

Après une séance intense de dressage ou unlong trotting, malgré la sueur de la belle, le dessous du tapis est à peine humide. Le lendemain, rien n’y parait : test concluant.

Après la pluie…

… Le beau. Après le hiver, le printemps. Et en attendant ce dernier, l’équitation étant un sport d’extérieur, il arrive régulièrement qu’on se prenne une ondée sur la tête. Là où mes tapis en coton conservaient l’humidité plusieurs jours, mon nouveau héros en polyester est sec le lendemain.

Conclusion

Ces tests sont concluants pour moi. Lorsque j’ai acquis ce tapis, je regrettais que le 100% polyester soit si difficile à trouver. Alors que je retournais sur le site de Padd pour insérer l’url du Samantha Pro, j’ai eu le plaisir et la surprise de découvrir de nouveaux modèles de tapis 100% polyester : Le Rope, disponible en 11 coloris; Le « Ligne », 4 coloris.
Mais j’avoue que je garde un faible pour la texture et le look du Samantha Pro. Dommage de n’avoir le choix qu’entre deux couleurs : à quand la version Samantha pro avec autant de coloris que la version Samantha ?

Partager cet article →Share on Google+Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on Twitter

12 commentaires

    • 😀 Non content d’être élégant, il est pratique et à prix abordable !! Je fais bien la vendeuse de tapis ?

  1. L’idée est génial, nous n’avons pas tous un seche tapis dans notre écurie. Une question me tarode l’esprit, le polyestere ne provoque pas des frottements ? En tous cas sur le long terme d’utilisation ou sur un animal sensible. Car c’est tous de même une matiere réputer pour se problème.
    Mais c’est un produit qui me tenterez bien =)

  2. Y’a rien de mieux que de trouver LE truc qu’on cherchait !! Il a l’air bien ce tapis, décidément on va tous avoir du 100% Equi-Thème si ça continue :p

  3. Je ne savais même pas que cela existait !
    Ayant monté un cheval de club non tondu, j’avoue qu’un tapis de ce genre m’aurait bien été utile car le mien est encore un peu trempé (ne vous inquiétez pas pour Trotteur, lui est parfaitement sec et n’a pas attrapé de rhume !).
    Par contre, j’ai une question : ton tapis samantha pro passe-t-il en machine ou pas ? Tu n’en as pas parlé dans l’article.

  4. Hello,
    Je suis également en pleine recherche d’un tapis qui supporte mieux la transpi de Patator, le merens parfaitement non sportif qui trempe son tapis au pas.
    Je fais de l’extérieur, et la saddle fitteuse m’a conseillée le nid d’abeille plus que les tapis « respirants » qui selon elle fond plus transpirer et sont trop épais.
    Tu es satisfaite de la finesse du tapis? Je cherche qu’il fasse 1cm max d’épaisseur, c’est la cas?
    J’hésite fortement avec le « Ligne »…

    • Héhé, le fameux modèle de Mérens qui ne sait pas quoi faire de son poil d’ours ^^ Les bords du Samantha pro sont un peu comme molletonnés et un peu plus épais, mais le reste du tapis (la partie qui nous intéresse) est aussi fin qu’un tapis en coton. Je ne connais pas du tout le Ligne, par contre. Je serais curieuse d’avoir ton retour d’expérience lorsque tu opteras pour l’un des deux !

  5. Coucou!
    Je sais ton article date de pas mal de temps mais je voulais savoir si ce tapis te convenait toujours aussi bien? En balade/dressage/endurance (pendant les grosses chaleurs quoi) mes tapis aussi sont totalement flingués donc je pensais investir dans un nouveau.

    • Malheureusement, un peu avant l’été, le saddle fitter est passé et a constaté qu’il fallait un tapis mousse pour absorber une ou deux bosses qui pointent sous la selle (et blessent le dos de louloute). Du coup, j’ai changé de tapis. Je n’ai utilisé le tapis Equi-thème que quelques mois et avant la période de canicule. Donc aucune idée :/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *